PARISIS (monnaie)


PARISIS (monnaie)
PARISIS (monnaie)

PARISIS, monnaie

Terme qui a désigné la monnaie royale de Paris. Bien que, de toute ancienneté, il y ait eu à Paris un atelier monétaire, le nom de parisis ne paraît pas antérieur au règne de Philippe Ier (1060-1108): à cette époque, un certain nombre d’autres ateliers royaux furent soumis aux mêmes règles que celui de Paris, ce qui eut pour conséquence l’existence du système parisis.

L’établissement d’une monnaie royale forte et stable, destinée à concurrencer les monnaies féodales, répond à un désir des Capétiens de reprendre en main la frappe de la monnaie, privilège royal usurpé par les féodaux; il faut que, même dans les grandes principautés territoriales, la monnaie royale ait cours et soit préférée pour sa qualité: la monnaie est un moyen d’assurer et d’établir la prépondérance royale.

Largement répandu dans le nord du pays, le denier parisis était concurrencé au sud de la Loire par le denier tournois frappé à Tours. Le denier parisis était plus fort d’un quart que le denier tournois. Quand Philippe Auguste annexa la Touraine dans les premières années du XIIIe siècle, il ne jugea pas bon de supprimer le denier tournois et de le remplacer par le denier parisis. Il transforma l’atelier de Tours en atelier royal et laissa subsister concurremment les deux systèmes monétaires, chacun dans son aire géographique.

Avec la réforme monétaire de Saint Louis et la frappe de nouvelles espèces monétaires (gros sou tournois, écu d’or), le denier parisis tend à se transformer en monnaie d’appoint, mais le sou et la livre parisis subsistent comme monnaie de compte concurremment avec le sou et la livre tournois, d’utilisation beaucoup plus générale.

Ce double système de monnaie de compte subsista jusqu’en 1667: à cette date, la livre parisis fut supprimée, et seule subsista la livre tournois qui fut remplacée à la Révolution par le franc, de valeur presque équivalente.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Monnaie d'Ancien Regime — Monnaie d Ancien Régime Pendant plus d un millénaire[1], la France se dota d un système monétaire plutôt complexe mais étonnamment durable. Le système de compte, à base duodécimale, fort complexe pour une France rurale et analphabète, dépassa l… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie d'Ancien Régime — Pendant plus d un millénaire[1], la France se dota d un système monétaire plutôt complexe mais étonnamment durable. Le système de compte, à base duodécimale, fort complexe pour une France rurale et analphabète, dépassa l âge de mille ans et… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie d'ancien régime — Pendant plus d un millénaire[1], la France se dota d un système monétaire plutôt complexe mais étonnamment durable. Le système de compte, à base duodécimale, fort complexe pour une France rurale et analphabète, dépassa l âge de mille ans et… …   Wikipédia en Français

  • parisis — [ parizi ] adj. • paresi XIIe; bas lat. parisiensis ♦ Anciennt Se disait de la monnaie frappée à Paris, valant un quart de plus que celle frappée à Tours. Monnaie parisis. Denier parisis et denier tournois. ● parisis adjectif invariable et nom… …   Encyclopédie Universelle

  • MONNAIE — L’étymologie et la linguistique suffisent à rendre quelque peu mystérieuses l’origine et la signification du mot «monnaie». Le terme français provient de ce que la monnaie romaine était frappée dans le temple de Juno Moneta (de monere :… …   Encyclopédie Universelle

  • Monnaie de l'Ancien Régime — Pendant plus d un millénaire[1], la France se dota d un système monétaire plutôt complexe mais étonnamment durable. Le système de compte, à base duodécimale, fort complexe pour une France rurale et analphabète, dépassa l âge de mille ans et… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie tournois — Livre tournois Pour les articles homonymes, voir Livre (monnaie). La livre tournois était une monnaie de compte utilisée en France sous l Ancien Régime. Il s agissait d une monnaie de référence, utilisée pour pouvoir convertir des sommes dans une …   Wikipédia en Français

  • parisis — (pa ri zî) 1°   Adj. inv. Ancien terme de monnaie. Sou, livre parisis, sou, livre qui valaient un quart de plus que le sou et la livre tournois, et qui se frappaient à Paris. •   Vous nous plaignez beaucoup, nous autres paysans.... mais songez… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PARISIS — adj. des deux genres (On prononce l S finale.) On le disait De la monnaie qui se frappait à Paris, et qui était plus forte d un quart que celle qui se frappait à Tours. Sou, denier parisis …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PARISIS — adj. des deux genres On le disait de la Monnaie qui se frappait à Paris et qui était plus forte d’un quart que celle qui se frappait à Tours. Sou, denier parisis …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.